DFM et dissection spontanée des artères coronaires ( « SCAD »)

  • La DFM peut également être à l’origine d’un rétrécissement (sténose) ou d’une brèche (dissection) des artères coronaires. Celles-ci peuvent occasionner une diminution du flux sanguin, avec pour conséquence des douleurs à la poitrine (« angor »), voire un infarctus du myocarde.
  • Des travaux récents suggèrent qu’une proportion élevée de femmes présentant une « dissection spontanée des artères coronaires » en l’absence de facteurs de risque cardiovasculaires souffraient en réalité d’une DFM non diagnostiquée.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le SCAD nous vous recommandons le site  suivant : www.beatscad.org.uk

Plusieurs groupes de discussions sont accessibles sur le net :
Groupe néerlandophone  :
SCAD Health Club – Thriving after Spontaneous Coronary Artery Dissection: